La LGV arrive !

Mercredi, 12 Avril 2017 20:24

LGV, voirie, 15 ans, 44 tonnes, IBIS, TER, DUP.

« Il faut anticiper l'arrivée de la LGV » titrait le 28 mars la presse quotidienne régionale.
C'est autour de ce sujet que l'édile boïen avait invité les chefs d'entreprises à un petit déjeuner.
Et que leur a-t-il présenté ?: « le feu d'artifice de travaux » déjà servi lors de la cérémonie des vœux.

La ZAC de recomposition du Centre-ville
14,5 hectares, 800 logements dont 30% de logements sociaux. Voirie à refaire pour 4 M€. Accueil de nouvelles activités, tout en confortant l'existant, soit 2 232 m² de commerces, 3 133 m² de bureaux, etc …
Et combien de locaux toujours vides aujourd'hui ?
Alors que le plan prévisionnel de trésorerie fixe notre part à 3 M€ sur 10 ans, voilà que maintenant l'édile nous parle de 15 ans !
Pour l'instant, le programme est plutôt statique, rien ne bouge, les friches progressent et la DUP (Déclaration d'Utilité Publique) tarde à venir !

 

Coucou ! Elle est revenue

Jeudi, 15 Septembre 2016 18:33

Au cours de l'été, les touristes traversant notre ville ont pu constater que la Tour du Castera annoncée, était aussi plate qu'une omelette. Peut-être ont-ils imaginé tout simplement qu'elle était souterraine … et nullement mise en valeur !
En ce mois de septembre, elle vient de rejaillir tout aussi pimpante, en apparence moins plastifiée. Espérons que son étanchéité sera meilleure et qu'elle ne disparaîtra pas dès les premiers abats-d'eau. Rappelons qu'à l'origine, elle a pesé sur le budget près de 30 000 €
castera

Une suggestion pour nos élus, préconisée par des enfants : « quelques fleurs feraient joli ... »
Nos jeunes trouvent le chiendent un peu moche, et ils ont raison !

 

De Boïos à Biganos

Mercredi, 21 Août 2013 17:57

Tel est le cheminement historique de la cité dans laquelle vous avez souhaité vous installer, devenant les nouveaux Boïens.

BOÏOS aurait été un village préhistorique implanté sur les bords de la Leyre. Les nombreuses études et découvertes du Docteur Peynaud notamment, ont permis de certifier qu'une peuplade celtique, les Boïates ou Boïos est à l'origine de Biganos. Un port antique « Boï » aurait été très actif autour du Leygat, bras de la Leyre que nous traversons en allant vers Arcachon par l'ex 250, au niveau de la station d'épuration. Un chercheur boïen accompagné de jeunes volontaires avait mis à jour entre 2004 et 2007 l'emplacement de vestiges vérifiant les découvertes du Dr Peynaud, vestiges datés de 450 ans avant J.C.
C'est autour du Port de Boï que les Boïens se sont «posés » dans le Delta de la Leyre. Ils vivaient de la pêche, de la culture, créant leurs propres outils et introduisant ainsi la civilisation du fer avec la fabrication d'armes et de bijoux, trouvés lors de recherches approfondies.

Biganos possède une riche histoire qu'il est difficile de présenter sur ce blog. Si vous voulez en savoir plus, approchez le site de la Société Historique Archéologie du Bassin d'Arcachon – 51 Cours Tartas à Arcachon http://shaa.fr

Quelques repères intéressants

 

La Fête de la Ruralité

Vendredi, 16 Août 2013 18:14

C'est une étape festive du mois d'Août Boïen.
Pour certains, elle est empreinte de nostalgie, de ce bon vieux temps où BIganos vivait dans sa ruralité, tout en côtoyant l'industrialisation qui devait lui apporter l'essor qu'elle a connu et qui se poursuit. Pour d'autres, c'est une façon de découvrir ce que fut la vie de nos anciens au temps de la fenaison, du gemmage, de l'élevage... enfin de ces activités qui ont quasiment disparu sur le territoire boïen.
N'est-il pas amusant, voire étonnant d'entendre les jeunes, les enfants, lorsqu'ils découvrent les animaux qui habitaient nos fermes ?

Heureusement, nous avons encore 3 adorables bovins perchés sur un rond-point, qui rafraîchissent la mémoire et puis ... environnement ou crise, nous voyons se multiplier les enclos peuplés de gallinacées qui par leur chant matinal, nous rappellent qu'ils travaillent pour nos papilles. Souhaitons que des esprits chagrins n'aient pas l'idée de trouver ces « cocoricos » un peu trop tapageurs !!! Il est vrai que pour eux, seuls comptent les sonneries du téléphone ou tout autre décibels assourdissants.

 

certains quartiers fêtent encore Noel

Vendredi, 25 Janvier 2013 10:49

Pendant les Fêtes, notre Ville ne fut que parcimonieusement illuminée : certains quartiers restèrent dans le noir ; d'autres furent éclairés à moitié ; d'autres clignotaient. Enfin, une Ville lumière, noyée dans le clair-obscur.

Pourtant, en deuxième moitié de Janvier, nos BOVINS fêtent toujours Noël. Ils ont l'air d'en être très satisfaits...... mais n'est-ce pas un peu dépassé, surtout dans une Ville qui déclare faire des économies..... pour payer les innombrables frais de procédures en cours !!!!

 

Page 1 sur 2

«DébutPrécédent12SuivantFin»
Copyright © 2019 la voix du delta. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.