Tourisme

Coucou ! Elle est revenue

Jeudi, 15 Septembre 2016 18:33

Au cours de l'été, les touristes traversant notre ville ont pu constater que la Tour du Castera annoncée, était aussi plate qu'une omelette. Peut-être ont-ils imaginé tout simplement qu'elle était souterraine … et nullement mise en valeur !
En ce mois de septembre, elle vient de rejaillir tout aussi pimpante, en apparence moins plastifiée. Espérons que son étanchéité sera meilleure et qu'elle ne disparaîtra pas dès les premiers abats-d'eau. Rappelons qu'à l'origine, elle a pesé sur le budget près de 30 000 €
castera

Une suggestion pour nos élus, préconisée par des enfants : « quelques fleurs feraient joli ... »
Nos jeunes trouvent le chiendent un peu moche, et ils ont raison !

 

La Fête de la Ruralité

Vendredi, 16 Août 2013 18:14

C'est une étape festive du mois d'Août Boïen.
Pour certains, elle est empreinte de nostalgie, de ce bon vieux temps où BIganos vivait dans sa ruralité, tout en côtoyant l'industrialisation qui devait lui apporter l'essor qu'elle a connu et qui se poursuit. Pour d'autres, c'est une façon de découvrir ce que fut la vie de nos anciens au temps de la fenaison, du gemmage, de l'élevage... enfin de ces activités qui ont quasiment disparu sur le territoire boïen.
N'est-il pas amusant, voire étonnant d'entendre les jeunes, les enfants, lorsqu'ils découvrent les animaux qui habitaient nos fermes ?

Heureusement, nous avons encore 3 adorables bovins perchés sur un rond-point, qui rafraîchissent la mémoire et puis ... environnement ou crise, nous voyons se multiplier les enclos peuplés de gallinacées qui par leur chant matinal, nous rappellent qu'ils travaillent pour nos papilles. Souhaitons que des esprits chagrins n'aient pas l'idée de trouver ces « cocoricos » un peu trop tapageurs !!! Il est vrai que pour eux, seuls comptent les sonneries du téléphone ou tout autre décibels assourdissants.

certains quartiers fêtent encore Noel

Vendredi, 25 Janvier 2013 10:49

Pendant les Fêtes, notre Ville ne fut que parcimonieusement illuminée : certains quartiers restèrent dans le noir ; d'autres furent éclairés à moitié ; d'autres clignotaient. Enfin, une Ville lumière, noyée dans le clair-obscur.

Pourtant, en deuxième moitié de Janvier, nos BOVINS fêtent toujours Noël. Ils ont l'air d'en être très satisfaits...... mais n'est-ce pas un peu dépassé, surtout dans une Ville qui déclare faire des économies..... pour payer les innombrables frais de procédures en cours !!!!

 

Biganos, ville lumière

Samedi, 05 Janvier 2013 18:32

Le Boïen lambda qui aime rêver, en cette période où toutes les Villes et tous les villages de FRANCE s'illuminent, prend sa voiture, en nocturne, pour profiter de la Féerie dans sa Ville.
Que voit-il ?

Certain Rond-point privilégié situé dans un lieu-dit sous égide de la Ville, est bien éclairé, les quatre candélabres sont ornés, aucune lampe ne manque.
En revanche, les autres, ils sont trois, ont bien 4 candélabres, mais seulement 3 ornementations enluminées.
Quant au principales pénétrantes, elles offrent un spectacle désolant. Une voie est à moitié éclairée, l'autre n'a rien etc..... En somme, une vision de tristesse, d'abandon......

Que les élus ne brandissent pas : « économie, économie » !!! Quand passant, en cours de nuit profonde, vers les stades, nous voyons des faisceaux de lumière puissants qui éclairent des pelouses désertées depuis longtemps par les Joueurs.
Récemment le même Citoyen s'étant échappé de BIGANOS, pour jouir du Spectacle des Lumières, a vu avec admiration, les arbres du Parc d'une Mairie transformés, une pluie de lumière tombait, remplaçant le feuillage de l'été. L'Edile de cette Commune, comme d'autres d'ailleurs dans le même Secteur géographique, offrait à ses administrés un AIR de FÊTE, destiné à créer une évasion passagère en cette période de difficulté . Certains arbres de BIGANOS, jadis enluminés sont restés désespérément dans la plus parfaite obscurité...... Dommage de démontrer un tel désintéressement d'autant que les « LUX » sont maintenant limités en consommation.

Un certain RODENBACH écrivait :
« Les rêves sont les clés pour sortir de nous-mêmes »
Cette période de l'année n'est-elle pas l'occasion de profiter de cette évasion temporaire ?

Pas à BIGANOS....... heureusement d'autres Villes nous l'offrent et nous les en remercions.

Balade un soir d'été dans Biganos

Jeudi, 16 Août 2012 13:02

Première étape : LE PORT

Dans la moiteur crépusculaire, qu'il est bon de découvrir la quiétude de ce site. D'un côté à l'autre de ce bras de LEYRE, lorsque le coefficient de marée le permet, seul le clapotis de l'eau sur la coque des bateaux bouscule ce silence.

Des promeneurs en profitent pour se relaxer, étendus sur l'herbe, d'autres savourent, sans trop de bruit, un pique-nique nocturne.

 

Plus d'articles...

Page 1 sur 2

«DébutPrécédent12SuivantFin»
Copyright © 2019 la voix du delta. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.