Une richesse à protéger

Artificialisation, chlorophylle.

Un article paru dans la presse spécialisée fait état d'un rapport de la Plateforme intergouvernementale sur la biodiversité et les services écosystèmes, qui se montre alarmant concernant notamment l'artificialisation des sols, et l'effondrement de la biodiversité.
Malgré des lois, des SCoT, des PLU (ou à cause de ces derniers?) la tendance ne s'améliore pas.

 

N'est-ce pas ce que nous pouvons constater à notre modeste échelon de Biganos, quand nous voyons disparaître nombre d'espaces verts, dans la mesure où l'on autorise des constructions sur des surfaces de 300/350 m², ou seules quelques vasques fleuries pourront apporter un peu de nature … mais pas de fraîcheur ! Ni de chlorophylle !!

Bye bye Biganos village.

Commentaires 

 
#1 PB 20-08-2019 09:29
Sur le Sud-Ouest du 20 Août 2019 celui-ci indique que le PLU a été retoqué par la Préfecture. Ce sera un bien pour Biganos qui voit fleurir partout des constructions sauf dans le quartier de Vigneau. Bizarre, vous avez-dit bizarre.........
Citer
 
Copyright © 2019 la voix du delta. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.