Un lycée exemplaire

Dimanche, 30 Avril 2017 10:06

Lycée, gourmandise, étau, transports.

C'est ce qu'a souhaité le Président de Région, à l'occasion du lancement d'un nouveau lycée pour le pays Bassin d'Arcachon/Val de l'Eyre.
Il ne sera pas construit à Biganos mais au Barp, ce qui ne peut que ravir les élus de la Communauté de communes du Val de l'Eyre. Ils ont su promouvoir leur territoire et obtenir ce que le Schéma d'Aménagement de notre secteur avait prévu pour Biganos, dès 1995 !
Les terrains nécessaires avaient été acquis, dans un site boisé, à proximité des équipements sportifs.
Mais les élus n'ont pas tenu leur rôle qui était de défendre cet objectif. Depuis, ces terrains ont été offerts à Aquitanis : triste épilogue !

 

« L’État se désengage ! »

Dimanche, 30 Avril 2017 10:02

Ponction, engagements, dépenses, spirale.

C'est ainsi que l'édile annonce la ponction faite par l’État sur nos finances, dans le but de redresser les comptes de la Maison France.
Il chiffre cette participation à plus de 1 million €.
Or, lors du rapport d'orientation budgétaire lors du Conseil du 1er mars dernier, le tableau suivant était présenté :

 

Conseil communautaire COBAN

Jeudi, 27 Avril 2017 17:46

ZAE, procédure, détail, Coluche, motion de soutien, vote négatif.

Dans sa séance de ce mardi 25 avril, parmi tous les dossiers présentés, deux d'entre eux ont permis à notre Conseillère communautaire de s'exprimer, car ils concernaient Biganos.
Le transfert du patrimoine des zones d'activités économiques.
C'est en application de la Loi NOTRe que cette opération est réalisée. Ainsi, depuis le 1er janvier 2017, les communes n'ont légalement plus compétence pour intervenir dans le champ du développement économique, en ce qui concerne les ZAE (Zones d'Activités Économiques). Toutefois, la Loi laisse l'année 2018 pour en appliquer les modalités.
Au 1er janvier 2018 tout devra être opérationnel.
La longue délibération soumise au vote, développait le déroulement de la procédure et reprenait nominativement, et en détail, chaque zone. Nous l'avons bien sûr votée s'agissant de l'application d'une Loi n’entraînant pas de discrimination entre les communes concernées.

 

Biganos vs Bordeaux

Mercredi, 26 Avril 2017 16:10

Bureaux, repreneurs, TRAM, TER.

Pour notre ville, c'est l'essor, le grand bond vers le futur.
Alors, 800 logements pour accueillir celles et ceux qui bouderont le nouveau Bordeaux, des bureaux, des commerces ouverts jusqu'à 22 h, pourquoi pas de grandes nocturnes ?
Pour l'heure, beaucoup de panneaux « A louer », « A vendre », peu de preneurs ou de repreneurs.

Que peut faire Biganos, alors que la LGV arrivant à Bordeaux le 2 juillet prochain, les voyageurs intéressés par la région découvriront :
- Euratlantique, Belcier à deux pas de la gare ;
- les programmes Hyde Park ou Jardins d'Ars ;
- le Balcon de la Garonne à La Bastide ;
- au Nord, les Bassins à Flot.

 

Biganos – Voies sans issue.

Vendredi, 21 Avril 2017 22:06

Jeu de piste, SIBA, réseaux, rue barrée, verbaliser.

Depuis plusieurs semaines, parcourir les rues de Biganos revient à résoudre les énigmes d'un jeu de piste.
Une partie de la commune s'est transformée en un camp retranché, depuis que le SIBA a lancé ses travaux de rajeunissement du réseau d'assainissement, et que l'enfouissement des réseaux est mené à bien sur le même secteur.
Non content de cela, l'édile, dans son souci constant de bousculer « le passé », a fait lancer d'autres chantiers sur des voiries secondaires. Résultat, ce vendredi 7 avril, des panneaux « rue barrée » poussaient ainsi rue Mariney, rue du Professeur Lande, au point que l'on assistait à un ballet de véhicules qui virevoltaient d'un côté et de l'autre pour tenter de sortir de ces impasses.

 

La carte de visite s'allonge.

Vendredi, 21 Avril 2017 22:04

Président, Chambord, Bourdaloue, Peter.

L'hebdomadaire local de la semaine du 6 au 12 avril nous offre un portrait rayonnant, du nouveau Président du Centre régional de la propriété forestière de la Nouvelle Aquitaine.
Vous vous demandez qui cela peut-il bien être ?
Eh bien, c'est l'édile boïen ! Dès lors et pour 6 ans, le voilà à la tête d'un Établissement public administratif qui gère un territoire de 2,8 millions d'hectares de surfaces boisées.
A quand la forêt de Chambord, celle de Fontainebleau ? Et pourquoi pas l'ensemble du massif vosgien ?
L'ambition n'a pas de limite et comme l'écrivait Bourdaloue -excellent philosophe et orateur du XVII° siècle- « si l'ambition est présomptueuse dans ses sentiments, l'humilité doit pouvoir abaisser cette haute estime de soi. » L'humilité fait-elle partie de ce désir de « dévorer » un cumul de fonctions ou de mandats ?
A un moment ou un autre, cela conduira à survoler et non gérer une de ces multiples attributions … sans nul doute Biganos sera la première vu que la Loi NOTRe conduit à minorer les communes au profit des communautés de communes.

 

BIGANOS, le budget est voté.

Vendredi, 21 Avril 2017 22:01

Budget, retrait, majorité, opposition, maturité.

C'est le titre choisi par la presse quotidienne régionale pour résumer le Conseil municipal du 29 mars dernier.
Encore une fois, le compte rendu n'a pas été fidèle au déroulement, ni au résultat de ce Conseil.
Entre autres projets soumis au vote de l'assemblée -dont nous vous donnerons un détail postérieurement- quatre d'entre eux concernaient les comptes de la commune :
- approbation du compte administratif 2016 : abstention ;
- approbation du compte de gestion 2016 : abstention ;
- vote des taux d'imposition des taxes directes locales : abstention ;
- vote du budget primitif – budget principal 2017 : retrait de l'opposition.

 

Le SYBARVAL

Mercredi, 12 Avril 2017 20:28

Mille-feuille, SCoT, Métropole, Budget.

Une des strates du mille-feuille régional.
Il s'est vu confier la mise en force du Schéma de Cohérence Territoriale (SCoT), mais ce SCoT, après avoir englouti plus de 1 million d'euros en études de toutes sortes, a été annulé !
Que fait donc le SYBARVAL où siègent les 17 communes du Bassin-Val de l'Eyre ? Il participe à un Inter-SCoT qui fédère 9 entités territoriales de Gironde. Et dans cet Inter-SCoT, beaucoup d'échanges concernant la Métropole régionale, et rien pour les autres.
Conclusion des palabres : « la Métropole est en train de tout prendre » quant aux autres « débrouillez-vous ».

 

La LGV arrive !

Mercredi, 12 Avril 2017 20:24

LGV, voirie, 15 ans, 44 tonnes, IBIS, TER, DUP.

« Il faut anticiper l'arrivée de la LGV » titrait le 28 mars la presse quotidienne régionale.
C'est autour de ce sujet que l'édile boïen avait invité les chefs d'entreprises à un petit déjeuner.
Et que leur a-t-il présenté ?: « le feu d'artifice de travaux » déjà servi lors de la cérémonie des vœux.

La ZAC de recomposition du Centre-ville
14,5 hectares, 800 logements dont 30% de logements sociaux. Voirie à refaire pour 4 M€. Accueil de nouvelles activités, tout en confortant l'existant, soit 2 232 m² de commerces, 3 133 m² de bureaux, etc …
Et combien de locaux toujours vides aujourd'hui ?
Alors que le plan prévisionnel de trésorerie fixe notre part à 3 M€ sur 10 ans, voilà que maintenant l'édile nous parle de 15 ans !
Pour l'instant, le programme est plutôt statique, rien ne bouge, les friches progressent et la DUP (Déclaration d'Utilité Publique) tarde à venir !

 

C'est jamais sa faute !

Mercredi, 12 Avril 2017 20:21

Commerçants, travaux, EDF, SNCF, Ducros.

Le 23 mars dernier, lors d'une réunion démocratique avec les commerçants du centre-ville, pénalisés par les travaux de la CAB, l'édile a cru bon de se disculper pour la grande gêne en découlant : « C'est pas ma faute ! »
Pourtant, il était parfaitement au courant, ayant lui-même signé un marché avec deux entreprises, qui utiliseraient les tranchées ouvertes pour les travaux du SIBA pour y enfouir les réseaux télécoms et électricité.
Une fois de plus, donc, il a rejeté sur « les autres » la faute de l'allongement des contraintes et empêchements.
On avait déjà connu « la faute à EDF » pour le retard apporté à la suppression d'une ligne électrique souterraine sur le chantier du Pôle multimodal, celle de « SNCF » pour le retard apporté à la réalisation du garage à vélos sécurisé (toujours pas en place), puis ce fut celle du « Conseil général » qui aurait tardé à aménager la sortie de trémie, un accident mortel s'y étant produit.

 

Déchets sauvages en forêt

Mercredi, 05 Avril 2017 18:25

Déchets, parkings, roue, décennies

120 tonnes ont été ramassées en 2016 selon l'ASA (Association Syndicale Autorisée) de Défense contre les Incendies, lors de son assemblée générale tenue à Biganos, sous la présidence de l'édile boïen, sylviculteur.
Mais sait-il que même sur nos parkings, nos petits bois communaux, nos voiries, nous rencontrons par ci par là toutes sortes de déchets, plus ou moins importants, tels que roue de voiture complète, gisant toujours dans l'attente d'être ramassés ou d'un dépérissement qui pourra durer plusieurs décennies ?

 

Page 1 sur 42

«DébutPrécédent12345678910SuivantFin»

Identification



Copyright © 2017 la voix du delta. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.